Logements collectifs Belgrade Waterfront

Etudes de projet en cours. Le projet architectural de logements collectifs que l’agence AUM de Lyon a conçu pour la ville de Belgrade au sein du masterplan  « Belgrade Waterfront » a pour but de faire renaitre la friche aujourd’hui délaissée entre le fleuve Sava et les anciens chemins de fer et redonner ces lieux précieux à ses habitants.

Pierre Minassian et son équipe décident donc de dessiner un îlot réconciliant la fonction publique du rez-de-chaussée commercial et des étages d’habitation tout en visant à garder l’échelle humaine et les besoins hygiénistes de lumière dans cette conquête de l’espace à la verticale due à la densité grandissante. Une subdivision à la fois verticale et horizontale des volumes construits émerge, en conséquence quatre types d’entités  sont conçus, chacun jouant son rôle dans la définition des différents lieux.

Tout d’abord se pose un socle au niveau du RDC accueillant les activités commerciales et ainsi construisant un front urbain immédiat – son enveloppe en verre assure une transparence filtrée vers le cœur d’ilot végétalisé et donne l’impression d’un espace urbain plus large, plus riche. Les quatre angles de l’ilot se dressent comme des prolongations verticales du rez-de-chaussée en reprenant le traitement extérieur et l’adaptant au changement de fonction passant d’espaces commerciaux en habitations.  Le traitement différencié des angles vise à les élever comme un signal au sein l’éclectisme né au fil des années à Belgrade et marquer sa place. Ensuite s’ancrent entre les deux éléments précédents des entités compris de modules d’habitation qui permettent une grande flexibilité du plan et qui proposent des grandes loggias ouverts sur l’extérieur. Le tout est couronné par un niveau d’attique en retrait des façades principales assurant une pénétration maximale de la lumière naturelle au niveau du sol.

La diversité du passage du collectif vers le privé est assurée par les différents types d’espaces en plein air. L’accès aux logements donne sur le cœur d’ilot afin de favoriser des rencontres entre les habitants hors le pétillement de la rue. Une attention particulière est portée au traitement végétal du cœur d’ilot. Les espaces communs montent en intimité en montant en hauteur – les volumes bâtis aux étages s’interrompent afin de laisser place à des terrasses collectives abritant une vie partagée propre qu’aux habitants.

Les façades proposent une relecture contemporaine de l’architecture constituant les grands boulevards de Belgrade en mariant la pureté de composition avec la modularité. En évitant les continuités évidentes nous avons réussi à inclure des porosités visuelles. Nous avons favorisé l’utilisation de matériaux naturels et bruts tels le béton blanc, l’acier et le verre qui sont non seulement durables mais contribuent à la sobriété du projet.

Logements collectifs Belgrade waterfront - AUM architecture - Pierre Minassian